Avoir un enfant atopique

Avoir un enfant atopique

J’ai un petit garçon de 5 ans et demi. Très rapidement après sa naissance, il devait avoir 1 mois, il a commencé à avoir les joues rouges, sèches. Et puis cela s’est étendu à tout le corps. Verdict ? Eczéma. Et puis en allant plus loin : atopie. Un mot peu connu et qui finalement touche beaucoup de gens, un bébé sur 10.

Alors c’est quoi, l’atopie ?

Et bien une maladie génétique.  Qui combine une anomalie des barrières cutanées (pour la dermatite atopique, mais cela peut se manifester également par de l’asthme ou des rhinites) et une anomalie du système immunitaire : les allergies.

Il est préférable de l’identifier rapidement pour bien la prendre en charge, à savoir.

  1. Bien hydrater la peau (= crémer entièrement le corps) 2 fois par jour. On trouve beaucoup de gammes spéciales peaux atopiques, mais ce qui fonctionne chez l’un ne marchera pas forcément sur un autre, il faut tâtonner pour trouver LA crème. A essayer : la gamme Xeracalm chez Avène.
  2. Ne pas donner de bain trop chauds (35-36°) ni trop souvent (tous les 2-3 jours cela suffit)
  3. Bien aspirer/aérer, laver les draps/taies/doudous à 60° pour se débarrasser de tous les allergènes et acariens, mettre une housse anti-acarien. Dans le cas bien sûr d’une allergie à ces bestioles (ce qui est bien souvent le cas)
  4. Privilégier les vêtements en coton (éviter la laine et le synthétique)

En cas de crise aigüe, le médecin pourra prescrire des dermocorticoïde avec un protocole à suivre scrupuleusement.

D’autres pistes existent comme l’homéopathie, les antihistaminiques, les probiobitiques… Je crois que nous en avons essayé la plupart, sans résultat notable. Il y a aussi les cures thermales, chez Avène ou d’autres. C’est contraignant (3 semaines de cures, 3 ans de suite), il y a généralement une poussée d’eczéma les premiers jours, mais toutes les personnes que j’ai croisées se disent tranquilles les 6 mois qui suivent.

A l’heure actuelle on ne sait pas traiter la cause, seulement les symptômes. Ceci dit, il faut savoir que dans la grande majorité des cas, l’eczéma disparaît totalement ou en partie après l’âge de 3 ans. Mon fils n’en présente plus du tout, même plus de crises ponctuelles, est-ce le résultat d’une bonne prise en charge, des cures thermales ? On ne le saura jamais. Mais il est reconnu que si il est traité de façon précoce et efficace, les chances de rémission sont plus grandes.

En revanche, en vrai cas d’école, il a désormais des allergies alimentaires et de l’asthme, la suite logique des petits atopiques…

the beauty and the geekRead all author posts

Petite, elle se rêvait astronaute ou styliste. Résultat, elle a travaillé 2 ans au Centre Spatial et est aussi la créatrice du blog ‘The Beauty and the Geek’, où elle partage avec vous ses coups de cœur shopping !

Laisser un commentaire pour ce billet Les champs requis sont marqués d'une *