Focus sur… les cicatrices d’acné

Focus sur… les cicatrices d’acné

Une complication aussi redoutée que fréquente.

C’est inévitable, en guérissant, les lésions d’acné laissent des marques plus ou moins profondes et plus ou moins durables. Heureusement, chaque bouton ne laissera pas une marque définitive ! La majorité s’effacera progressivement, alors que certains laisseront une marque qui pourra soit disparaître au bout de quelques mois soit perdurer.

Dans quelle proportion ? Difficile à dire, car les estimations subissent un écart important selon que l’on interroge un médecin ou un patient. « A l’âge adulte, cette tache sur le visage est-elle là à cause de l’acné vécue dix ans plus tôt ? ». Le médecin se montrera prudent, quand le patient répondra plutôt par l’affirmative, sans douter. Pour éviter la guerre des chiffres, des dermatologues ont réalisé l’examen clinique des patients au décours de la maladie, c’est-à-dire moment où l’acné est en train de guérir. Résultat… 95% d’entre eux font face à des problèmes de cicatrices sur le visage, hommes et femmes confondus.

  • Origines

On peut distinguer deux mécanismes de formation de cicatrices :

Trop d’inflammation

La composante inflammatoire est ce qui rend l’acné particulièrement inesthétique et désagréable, c’est aussi elle qui détermine le risque cicatriciel. Plus l’inflammation est importante plus le risque de « faire des cicatrices » est élevé. De fait, ce sont principalement les nodules (stade le plus avancé de l’acné) qui, du fait d’une atteinte en profondeur de la peau et d’une évolution plutôt longue, seront capables de causer des séquelles majeures dans l’architecture de la peau. Toute manipulation ou mauvais traitement de ces lésions inflammatoires conditionnent également la formation des cicatrices d’acné.

Problème de kystes 

Les cicatrices apparaissent du fait de la nature même des kystes. Ce sont en fait des comédons « encapsulés », l’enveloppe fibreuse qui s’est formée et les recouvre joue le rôle d’une coque résistante qui empêche le drainage de la glande sébacée vers l’extérieur. Ainsi figée, la situation peut persister indéfiniment, ces kystes devenant donc des cicatrices à part entière. On parle même d’acné kystique, il est généralement observé dans le dos plutôt que sur le visage.

  • Ephémères ou définitives

Dans les faits, les cicatrices sont très hétérogènes. Certaines marques visibles disparaîtront d’elles même, d’autres au contraire seront difficiles à « effacer ».

Les marques temporaires

Il s’agit plutôt de taches que de cicatrices à proprement parler. Notamment parce qu’elles s’effacent progressivement après quelques mois (3 à 12) et ne nécessitent pas de traitement particulier, seulement de la patience. On distingue les taches rouges qui vont persister plusieurs mois après la disparition des papules et des têtes blanches, et les taches brunes, très fréquentes chez les patients à peau mate ou colorée, qui là aussi persistent des mois après la disparition des papules d’acné.

Il existe aussi des cicatrices en relief, dites hypertrophiques, plus fréquentes au niveau du haut du corps (haut du dos et du thorax) et de la mâchoire, qui sont capables de disparaître dans les 12 mois qui suivent leur apparition.

Celles qui durent

– Les cicatrices atrophiques.

Ce sont des taches blanches dont la surface est un peu fripée. Principalement localisées au niveau du dos ou du thorax, elles peuvent aussi apparaître au niveau du visage où elles sont alors nombreuses et regroupées.

– Les cicatrices en cratères :

Elles forment des boutons durs et surélevés qui ne disparaissent pas dans l’année de leur apparition. Ces petits dômes persistants résultent de modifications fibreuses de la peau dont les formes les plus avancées peuvent même donner au visage un aspect « grêlé ».

La plupart du temps, il faut donc s’armer de patience… Et éviter de s’acharner sur ses boutons! Pensez aussi à consulter votre dermatologue, qui pourra vous proposer des solutions.

 

Marine, la fille d'AvèneRead all author posts

Je suis « la fille d’Avène », Marine. J’ai le plaisir de vous livrer la vie de la marque vue de l’intérieur, nos conseils pour profiter de nos produits et de vous faire découvrir les nouveautés !

Laisser un commentaire pour ce billet Les champs requis sont marqués d'une *