Le délicat sujet des ingrédients non listés.

Le délicat sujet des ingrédients non listés.

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un sujet qu’on évoque assez peu, et que je trouve très intéressant : les ingrédients listés ou pas.

Je sens que j’ai déjà perdu la moitié d’entre vous, OK c’est un peu technique mais restez, je sais que ça va vous plaire ;-)

La Commission Européenne a listé, dans une directive datant de 2009, les conservateurs admis  dans les produits cosmétiques. Les plus connus sont les parabens divers et variés, le phenoxyethanol, le triclosan ou encore le methylizothiazolinone (bien sûr ils sont légalement admis, tout dépend du dosage) (je ne veux pas ici entrer dans un débat sur les « bons » ou les « mauvais » ingrédients, car pour citer le diction populaire « c’est la dose qui fait le poison »).

Donc lorsqu’on utilise un de ces ingrédients pour conserver un produit, on doit l’indiquer.

Mais certains ingrédients marchent très bien pour conserver les cosmétiques, sans pour autant être dans la liste « conservateurs » de la Commission Européenne : c’est le cas de l’alcool, mais aussi par exemple de l’association cuivre-zinc.

De nombreuses marques en profitent pour écrire sur leurs produits « 0% de conservateurs » car en effet il ne contiennent pas de conservateurs listés… mais ils contiennent autre chose qui les conserve : à moins d’être conditionné en packaging stérile ou de ne pas contenir d’eau du tout (qui la base de la majorité des crèmes), un produit cosmétique doit contenir des conservateurs (sinon il ne se conserve pas, tout simplement).

Avène a toujours refusé de jouer sur les mots pour vendre ses produits, alors qu’elle pourrait le faire par exemple sur de la crème Cicalfate, qui contient du cuivre et du zinc et de fait, ne nécessite pas d’intégrer un conservateur listé par la Commission Européenne. Même sur la gamme Tolérance Extrême, vous ne trouverez pas cette mention marketing, juste l’indication « stérile ».

Je trouvais ça intéressant de soulever ce point, parce que le coup du « 0% etc » est souvent finalement assez hypocrite…

J’espère que ça vous intéressera autant que moi !

mon blog de filleRead all author posts

Hélène a commencé mon blog de fille pour s’amuser et sa passion pour la beauté est vite devenue son métier. Dans ses billets pleins d’humour et ses vidéos, elle donne son opinion sur les nombreux produits de beauté et de maquillage qu’elle essaye.

Trere are 3 comments on this post

  1. Isabelle B. 22 avril 2016, 10 h 41 min

    Bonjour Hélène,
    Très intéressant en effet. Je ne savais pas grand chose de tout cela. Je me méfie toujours des marques qui proclament des « 0% » (ou des 100%, selon le sujet).C’est un argument publicitaire bien souvent. Je pense qu’il y a toujours moyen pour les marques de contourner les lois de ruser, de jouer avec les mots comme tu dis, sans être bien sûr dans la malhonnêteté. Donc je suis très heureuses de savoir que toutes ne le font pas !
    Je ne suis pas dans le bio et j’aime la science mais c’est vrai que je commence un peu à me méfier des additifs, conservateurs et autres.
    D’ailleurs j’utilise de plus en plus la marque Avène, l’eau, Cicalfate et surtout toute la gamme Clearance pour mon fils de 13 ans.
    Merci Hélène pour ta minute pédagogique, c’est bon d’apprendre !
    Bonne journée !

  2. Antoine 22 avril 2016, 13 h 37 min

    Bonjour Hélène,

    Merci pour ce billet, j’adore ce genre de détails techniques et scientifiques, je regrette que ça ne soit pas si souvent abordé.

    Je trouve ça tellement (absolument et vraiment) intéressant!!! ;-)

    Merci (encore ;-)).

    Antoine

  3. ana.c 22 avril 2016, 15 h 43 min

    Bonjour Hélène,
    merci pour les explications, je me demandais bien comment ils faisaient pour conserver sans conservateurs ….

Laisser un commentaire pour ce billet Les champs requis sont marqués d'une *